Développement personnel

Comment triompher de nos soucis ? les 16 conseils de Dale Carnegie. Partie 1

Salut mes champions, aujourd’hui je vous présente le résumé du livre de Dale Carnegie intitulé triomphez de vos soucis, vivez que diable !

dans cet article je vais partager avec vous seize conseils tirés du livre que nous pouvons utiliser pour combattre l’inquiétude.

chapitre 1 : Quel est le pire qui puisse arriver ?

Lorsqu’un événement se produit posez vous cette question : quel est le pire résultat qui puisse arriver ? selon Dale Carnegie, les choses que nous croyons vraiment mauvaise ne le sont pas autant que nous le pensons en réalité. Je me souviens que lorsque je préparais mon examen final au secondaire, j’étais tellement inquiet et stressé que je ne pouvais pas dormir la nuit c’est tellement stupide mais je croyais que si j’ai raté mon examen je ne pourrai pas aller à l’université et que les gens me regarderait de haut. Aujourd’hui, cela fait déjà plusieurs années que j’ai réussi mon baccalauréat et que j’ai fait l’université sans problème. Donc au final je m’inquiétais pour rien 🤭. C’est fou comme nous nous inquiétons et stressons pour des choses qui ne sont pas importante, exemple :

  • Internet ne fonctionne pas, on s’énerve
  • La télévision tombe en panne, on s’énerve

En réalité ne pouvons-nous pas vivre sans télévision pendant quelques jours ? ne pouvons-nous être heureux sans internet pendant quelques heures ? L’inquiétude et le stress réduisent considérablement notre durée de vie. Voici une formule en trois étapes pour pallier à ce problème :

  • première étape : analysons honnêtement la situation et déterminons quelle est la pire chose qui puisse nous arriver.
  • deuxième étape : après avoir déterminé ce qui est le pire qui puisse nous arriver, acceptons-le tel quel.
  • troisième étape : une fois que nous avons accepté le pire résultat, consacrons calmement notre temps et notre énergie à essayer d’améliorer la situation.

l’acceptation de ce qui est arrivé est la première étape pour surmonter les conséquences de tout malheur. L’une des pires caractéristiques de l’inquiétude et qu’elle détruit notre capacité de concentration. Lorsque nous nous inquiétons, notre esprit se limite. L’acceptation nous calme et nous permet de nous concentrer sur la solution. je recommande vivement d’utiliser cette tactique. je l’utilise déjà depuis des années et je suis étonné de constater qu’elle me calme immédiatement car elle m’aide à voir que même le pire scénario n’est pas aussi mauvais que je le pense.

Chapitre 2 : Comment chasser l’inquiétude de votre esprit

Pendant la TOTAL CAN2021 où notre équipe devait jouer le soir , un collègue au bureau m’a demandé si j’étais inquiet de ce qui devait être le score à la fin du match ? J’ai répondu : je suis trop occupé, je n’ai pas le temps de m’inquiéter. Je n’essayais pas de paraître cool ou fort, je disais simplement la vérité. Je n’ai aucun pouvoir sur la finalité de la rencontre de ce soir, alors je m’occupe car qui n’est pas occupé est préoccupé. Si nous sommes vraiment occupé à faire quelque chose, l’inquiétude ne peut pas entrer dans votre esprit. Aujourd’hui, les médecins prescrivent au patient qui souffre d’inquiétudes de s’occuper à faire quelque chose. la raison en est qu’il est impossible pour un esprit humain aussi brillant soit-il de penser à plus d’une chose à la fois car notre cerveau ne veut pas se concentrer sur deux choses en même temps car nous ne pouvons pas parler à un client et en même temps nous inquiéter de notre voiture, nous ne pouvons pas être heureux et en même temps être anxieux. c’est toujours l’un ou l’autre nous ne pouvons pas profiter d’un bon repas avec notre famille et être en même temps contrarié par la panne de notre téléviseur. il est donc psychologiquement prouver que notre esprit ne peut se concentrer que sur une seule chose donc si nous sommes préoccupés par quelque chose et que nous ne pouvons pas nous empêcher d’y penser, alors trouvons un travail qui nous occupera et nécessitera toute notre attention. la raison pour laquelle je parle d’attention totale et qu’il y a certaines tâches qui sont devenus une habitude et que nous pouvons faire automatiquement comme par exemple : faire la lessive. Le but d’une habitude est d’économiser les ressources de notre cerveau c’est pourquoi nous pouvons faire la lessive et nous inquiéter simultanément. il doit s’agir d’un travail qui requiert notre attention. Comme on dit souvent : qui n’est pas occupé est préoccupé. Donc il faut occupé notre esprit avec des tâches à effectuer pour éviter toutes sortes de pensées négatives et inquiétantes qui peuvent nous conduire à la dépression.

Chapitre 3 : la vie est trop courte pour être petit

dans le livre Carnegie raconte l’histoire d’un vieil arbre géant dans le colorado. cet arbre se dressait là depuis 400 ans, au cours de sa longue vie il avait été frappé par la foudre 14 fois et les innombrables avalanches et tempêtes de quatre siècles n’avaient rien pu faire à cet arbre. il a survécu à tous, mais à la fin une armée de petits insectes à attaquer l’arbre et la détruit. les tempêtes, la foudre et le temps n’ont rien pu faire mais de petits insectes que l’on peut écraser entre l’index et le pouce l’ont complètement détruit. ne sommes nous pas tous comme cet arbre géant ? ne réussissons nous pas à survivre aux tempêtes, aux avalanches et aux éclairs de la vie ? mais nous laissons notre coeur être rongé par des petits soucis qui pourrait être écrasés facilement. ne nous laissons pas bouleversé par de petites choses souvenons nous, la vie est trop courte pour être petit.

Chapitre 4 : Comment analyser et résoudre les problèmes d’inquiétude ?

La confusion est la principale cause d’inquiétude. La moitié des soucis dans le monde est causée par des personnes qui essaient de prendre des décisions avant d’avoir suffisamment d’informations et de compréhension du problème. Si nous consacrons notre temps à analyser les faits de manière objective, nos soucis s’évaporeront à la lumière de la connaissance. Un problème bien énoncé est un problème à moitié résolu. Voici donc une formule en 4 étapes pour analyser et résoudre nos soucis :

  • première étape : notons précisément ce qui nous préoccupe, ne nous contentons pas de le faire dans notre tête, écrivons-le clairement sur un papier.
  • deuxième étape : écrivons ce que nous pouvons faire à ce sujet. Quelles sont les actions possibles que nous pouvons entreprendre.
  • troisième étape : décidons de ce que nous allons faire. choisissons la meilleure action de l’étape précédente.
  • Quatrième étape : commençons immédiatement à appliquer notre décision. Ne nous arrêtons pas pour reconsidérer notre décision. ne regardons pas en arrière par dessus notre épaule.

l’expérience m’a prouvé l’énorme valeur de la prise d’une décision. c’est l’incapacité à prendre une décision fixe qui nous rend fou. c’est l’incapacité à cesser de tourner en rond qui gagent nos journées et nous conduit à la dépression nerveuse. si nous suivons la formule en 4 étapes ci-dessus, nous verrons tous nos soucis disparaître et nous prendrons des décisions claires.

Nous devons vraiment chercher à éliminer en faisant de notre mieux de les réduire pour éviter certaines maladies.

Cliquez ici pour lire la suite

vous pouvez me suivre :

facebook : https://www.facebook.com/joel.pro.351

twitter : https://www.twitter.com/joelpro12

instagram : https://www.instagram.com/joelpro7813

Tiktok : https://www.tiktok.com/joelpro237

Blogueur & Infopreneur Camerounais Le dur travail bât le talent, lorsque le talent ne travaille pas dur. Namasté 🙏

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hello world.

This is a sample box, with some sample content in it.