Non classé

Avez-vous l’ADN d’un entrepreneur ? Entrepreneur Vs salarié

Bonjour mes champions. Une nouvelle semaine, un nouveau défi et un nouveau but à atteindre.

Cette semaine je vais vous parler des entrepreneurs et des salariés. Ces deux catégories de personnes travaillent, mais une catégorie est libre et l’autre exclave.

Dans cet article, je vais vous donner 10 points de différence entre un entrepreneur et un salarié inspiré par la description de l’ADN d’un entrepreneur de John Maxwell.

1- Les entrepreneurs visualisent et actualisent tandis que les salariés exécutent

Les entrepreneurs voient les opportunités et les saisissent. Ils font bouger les choses, se sont des meneurs, des activateurs, des maximisateurs. Ils sont des autodidactes car ils apprennent tout ce qui leur sera utile pour concrétiser leur vision et ils se motivent eux-mêmes. Ils commencent vite, réfléchissent vite, changent vite et corrigent vite. Leur vraie et seul motivation est le fait d’apporter où d’ajouter de la valeur aux autres.

De l’autre côté, les salariés exécutent tout simplement ce qu’on leur demande de faire. Ils ont un vie routinière (métro/bus, boulot, dodo). Pas d’initiative personnelle, pas de visualisation. (Certains essayent dans changer quelque chose au boulot mais le patron ne laisse aucune possibilité).

2- Les entrepreneurs travaillent intensément que les salariés

Les entrepreneurs aiment ce qu’ils font. Pour eux, le mot travail n’existe pas c’est plutôt le lieu de joie car ils prennent plaisir dans leur tâche.

Si vous aimez ce que vous faites, vous n’aurez jamais à travailler de votre vie.

Auteur Anonyme

Leur slogan préféré : j’ai un but à atteindre ou une vision à concrétiser

De l’autre côté, les salariés n’aiment pas leur travail (la majorité en tout cas). Vus les problèmes et les charges sociales, ils sont obligés de travailler pour gagner un peu d’argent même s’ils n’aiment pas. Si ça leur rapporte déjà des sous, c’est bon pour eux.

Leur slogan préféré : j’ai un boulot à préserver

3- Les entrepreneurs ont un fort désir de gagner et les salariés courent après l’argent

Mes entrepreneurs adorent les aventures, les challenges. Ils aiment compter des points, raison pour laquelle ils ont un tableau de bord où ils comptent leurs points et analysent leur évolution. Ils changent de stratégie lorsque la situation change car ils ont un trop grand désir de sortir vainqueur dans tous les défis.

De l’autre côté, les salariés courent seulement après l’argent (qu’ils n’ont jamais) parce que lorsque vous courrez après l’argent c’est comme si vous le chassez. Ceci répond au principe de : suis moi je te fais et fuis moi je te suis. Plus vous travaillez pour chasser de l’argent, plus il s’en ira

4- Les entrepreneurs ne suivent jamais, mais ils dirigent aussi rarement alors que les salariés sont des suiveurs

Le statut d’autodidacte des entrepreneurs fait en sorte qu’ils ne sont pas des suiveurs. Ils créent leur propre journée et affaire. La raison pour laquelle ils dirigent rarement, est qu’ils ne veulent attendre personne, ne veulent développer personne. Ils sont du genre : « N’amenez pas un groupe de personnes pour ralentir mes projets, je veux y arriver et je veux arriver aussi vite que possible. Leur force réside dans : la créativité et l’adaptation. Ils aiment passer à l’action car ils savent qu’on apprend vite en pratiquant raison pour laquelle ils n’ont pas de temps à perdre pour attendre les autres. Mais lorsque le travail devient instance et qu’ils ont beaucoup progressé seuls alors ils peuvent former les autres car seul on va vite, mais ensemble on va plus loin.

De l’autre côté, les salariés sont des suiveurs parce qu’ils ne prennent aucune initiative. Ils font tout ce qu’on leur dit pour ne pas perdre leur travail.

5- Les entrepreneurs aiment les problèmes alors que les salariés les fuient

Les entrepreneurs considèrent les problèmes comme des opportunités et des occasions de progresser. Ils savent que là où il y a un problème, il y a une opportunité d’affaire. Ils aiment les problèmes car en aidant ceux qui ont des problèmes, ils peuvent développer une très belle carrière.

De l’autre côté, les salariés fuient et rationnalisent les problèmes.

Quand les salariés disent : j’ai un problème

Les entrepreneurs disent : je vais passer une merveilleuse journée. Je vais trouver comment résoudre ce problème et je vais en faire une opportunité pour réussir !

6- Les entrepreneurs veulent se prouver quelque chose à eux-mêmes alors que les salariés restent dans leur zone de confort

Les entrepreneurs veulent se mettre en danger, ils sortent de leur zone de confort car ils veulent s’assurer qu’ils ont ce qu’il faut pour être des gagnants. Ils veulent franchir leurs limites et voir jusqu’où ils peuvent arriver. Ils deaissent tout (la mode, le bling bling, les gadgets inutiles, etc.)

De l’autre côté, les salariés veulent toujours rester dans leur zone de confort raison pour laquelle ils ne tentent rien. Et comme on dit souvent : qui ne risque rien, n’a rien

7- Les entrepreneurs continuent à l’aller de l’avant malgré les difficultés alors que les salariés abandonnent à la légère difficulté.

Les entrepreneurs sont trop passionnés par leur activité raison pour laquelle ils n’abandonnent jamais car pour eux c’est comme une vie. S’ils cessent de progresser alors ils cessent de vivre.

De l’autre côté, les salariés n’aiment pas leur travail et ne sont pas passionnés raison pour laquelle ils abandonnent aussi tôt qu’une difficulté surgit.

8- Les entrepreneurs valorisent plus l’opportunité que la sécurité alors que les salariés veulent toujours se protéger

Un entrepreneur est absolument responsable, émotionnellement, mentalement, physiquement et spirituellement parce qu’il y a de l’autre côté de la porte. Il veut découvrir et ne cherche pas une sécurité, il mise tout et donne le meilleur de lui.

De l’autre côté les salariés veulent rester dans la sécurité, c’est pourquoi ils ne tentent rien.

9- Les entrepreneurs restent créatifs alors que les salariés abandonnent quand rien ne va

Les entrepreneurs sont des fins stratèges car ils savent qu’il y a toujours une autre méthode pour contourner l’obstacle alors que les salariés abandonnent car trop paresseux pour tenter de nouvelles méthodes.

10- Les entrepreneurs ne se laissent as décourager alors que les salariés de découragent facilement

Les entrepreneurs ont pour arme la persévérance, ils savent ce qu’ils veulent, ils savent ce qu’ils sont et partent dans crainte vers ce qui leur est dû.

De l’autre côté les salariés de découragent lorsqu’ils n’ont pas ce qu’ils veulent.

Voila ainsi élaboré les 10 points qui donnent la différence entre un entrepreneur et un salarié.

Alors mes champions, avez-vous l’ADN d’un entrepreneur ou êtes vous condamnés à être salariés ?

Meditez sur ces points et vivez une agréable semaine. Que Dieu vous bénisse et vous accompagne dans vos activités.

A bientôt

Namasté 🙏

coach éducatif, formateur, auteur, conférencier, autodidacte, entrepreneur et blogueur Camerounais. "passionné de lecture et d'innovation, j'ai lu des livres qui m'ont permis de changer ma manière de voir les choses et de concrétiser certains rêves en réalité. Je souhaite à travers ce blog (joelpro-motivation.com) partager mon expérience et les résumés de ces livres qui ont changer ma vie sur les plans (spirituel, psychologique, économique, etc.) avec tous ceux qui aimeraient aussi prendre la décision de changer. en une phrase, ce blog vous permettra de "faire ressortir la meilleure version de vous-même" afin d'atteindre vos objectifs et de rester motiver en tout temps Le dur travail bât le talent, lorsque le talent ne travaille pas dur. Namasté 🙏

234 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *