Non classé

75 ANS de l’ONU. Et demain ? Au Cameroun et dans le Monde…

ONU (Organisation des Nations Unies) créée en 1945 avec pour devise ‘’PAIX, DIGNITE ET EGALITE SUR UNE PLANETE SAINE’’. Elle est composée de 15 Etats membres. Cinq d’entre eux sont permanents et ont un droit de veto sur les décisions du conseil : (Chine, E-U, France, Royaume-Uni et Russie). Les autres sont membres non permanents.

VOICI SES MISSIONS :

  1. Maintenir la paix et la sécurité internationales ;
  2. Protéger les droits de l’homme ;
  3. Fournir de l’aide humanitaire ;
  4. Promouvoir le développement durable ;
  5. Garantir le droit international.

Pour en savoir plus allez sur leur site web https://www.un.org/fr/

Les limites de l’ONU

  1. L’ONU n’a pas les moyens d’imposer ses décision aux grandes puissances ;
  2. Le droit de veto détenu par chacun des membres du conseil de sécurité limite l’action de l’ONU. Ce droit de veto est détenu par les grandes puissances qui peuvent imposer leur point de vue lorsque l’ONU va à l’encontre de leurs intérêts. Exemple : guerre d’Irak en 2003, les USA et leurs alliés n’ont pas tenu compte de l’avis de l’ONU pour déclarer la guerre à l’Irak.
  3. Les opérations de maintien de la paix peuvent être militaires ou policières
  4. Elle permet d’exprimer l’opinion mondiale. Elle a réglé certains conflits (retrait des troupes soviétiques en Afghanistan, fin de la guerre civile au Salvador). Elle n’est pas seulement une organisation politique ou diplomatique mais aussi culturelle. Elle a mis en place des services spécialisés dans la protection des enfants, scientifique et historique mondial (UNESCO)… ces diverses branches sont souvent efficaces et mettent en place des actions concrètes.

L’utilité de l’ONU

Malgré certains échecs enregistrés dans depuis sa création, l’ONU reste un mécanisme indispensable car il s’agit de l’instance mondiale la plus démocratique. En effet, son Assemblée générale rassemble 193 pays, soit quasiment tous les pays du monde, sur une base démocratique, chaque Etat disposant d’une voix. Ce qui n’est pas le cas dans certaines instances mondiales comme le FMI, G7, G8, G20…

L’ONU a, on l’oublie souvent, au fil de ses 70 ans d’existence en ce sens : une action normative d’abord, avec des déclarations et conventions progressistes comme la déclaration universelle des droits de l’homme (1948), la convention sur la protection de tous les travailleurs migrants et de leurs familles (1990), et la déclaration sur les droits des peuples autochtones (2007). Ces textes sont souvent très avancés et le problème ne vient pas de l’ONU mais des Etats qui parfois ne les ratifient pas : ainsi les Etats-Unis ont refusé de signer la convention sur les droits de l’enfant et celle sur les travailleurs migrants.

L’ONU a aussi contribué à apaiser les conflits dans le monde : avec ses casques bleus, créées en 1948, qui ont obtenu le prix Nobel de la paix en 1988 et ont été plus de 2400 depuis leur création à mourir en mission. Elle s’occupe du ‘’maintien de la paix’’

Et bien d’autres choses …

Constats sur le domaine éducatif

Après avoir présenté et fait un bilan sur l’Organisation, place aux suggestions pour le futur de l’Organisation.

Je vais m’intéresser sur le domaine de l’éducation qui est l’un des ODD (Objectifs de Développement Durables) de l’ONU.

Le temps passe et les choses évoluent. La technologie suit proportionnellement ces changements, mais le système éducatif (cas du Cameroun) ne suit pas. Les mêmes méthodes d’apprentissage, les mêmes idées. Nous passons le temps à adopter un système archaïque dans un monde moderne. Les écoles ont une véritable raison d’être mais nous devons améliorer les conditions d’études, (l’école devient de plus en plus chère mais le système est le même, reste à savoir d’où provient cette augmentation constante annuelle ?)

‘’Selon l’office du baccalauréat du Cameroun, le taux de réussite au baccalauréat de l’enseignement général est en baisse d’environ 13% par rapport à l’année dernière. (De 60,50% en 2019 à 47,22% en 2020).’’

Source : Cameroon-Info.Net

‘’Taux de réussite probatoire général 2020 : 31,22%. Une baisse de 12% par rapport à l’année précédente soit 43,82% en 2019’’.

Source : actucameroun.com

‘’Le ministre des enseignements secondaires, Mme Pauline NALOVA LYONGA, a annoncé un taux de réussite au BEPC de 60,86% en 2020 contre 73,36% en 2019, soit une baisse de 12,40%.

Source : actucameroun.com

Cette baisse est due à la période morte (quarantaine où les élèves étaient à la maison). Si le système éducatif évoluait comme la technologie, en ce temps on aurait des solutions fiables et opérationnelles pour faire face à cette situation et permettre l’encadrement des jeunes scolarisés sans faille. Certains établissements ont fait de leur mieux mais ce n’était pas suffisant.

Quelques suggestions sur ce domaine

Il faut des structures spécialisées dans l’assistance en ligne permettant aux jeunes d’avoir à tout moments les cours et supports leur permettant de bien préparer leur examen de fin d’année. Dans la même lancée ces structures aideront également ces jeunes scolarisés des zones reculées (où les enseignants ne sont pas toujours présents. Je le sais parce que lors du confinement, notre site éducatif www.joelpro-educ.com et notre plateforme d’E-learning www.aplus-development.com/formation  ont enregistré plus d’abonnés et la majorité venant de ces zones reculées).

Ces structures aideront aussi les jeunes travailleurs mais qui vont composer en candidats libres en ce sens où ils auront les mêmes chances que les candidats réguliers c’est-à-dire, avoir des cours et exercices pour mieux se préparer à affronter l’examen.

L’ONU fait déjà beaucoup dans le domaine éducatif (dons en nature et en espèces pour les écoles classiques) mais pour l’avenir je propose qu’elle se concentre également sur cette solution alternative (rendre l’apprentissage digital effectif) pour aider les jeunes et par conséquent contribuer à l’augmentation du taux de réussite au Cameroun.

L’ONU mettra également en lumière ces différentes plateformes qui sont encore dans le noir ou qui manquent d’infrastructures pour offrir un service de qualité et illimité.

L’importance d’innover dans ce domaine n’est plus à démontré avec cette crise sanitaire que la planète a connu.

Aussi, Voici une nouvelle rentrée académique qui a commencé il y a quelques jours, certains élèves qui étaient dans les classes intermédiaires (4ème, seconde) et qui sont en classe d’examen (3ème ; première), auront beaucoup de problème parce qu’ils n’ont pas bien fait leur classe antérieure et il va falloir deux mois pour s’adapter et entre temps le programme de l’actuelle classe ne tient pas compte de cette situation.

Cette solution ne serait pas seulement pour le Cameroun mais aussi pour les autres pays qui n’ont pas encore cette solution opérationnelle.

coach éducatif, formateur, auteur, conférencier, autodidacte, entrepreneur et blogueur Camerounais. "passionné de lecture et d'innovation, j'ai lu des livres qui m'ont permis de changer ma manière de voir les choses et de concrétiser certains rêves en réalité. Je souhaite à travers ce blog (joelpro-motivation.com) partager mon expérience et les résumés de ces livres qui ont changer ma vie sur les plans (spirituel, psychologique, économique, etc.) avec tous ceux qui aimeraient aussi prendre la décision de changer. en une phrase, ce blog vous permettra de "faire ressortir la meilleure version de vous-même" afin d'atteindre vos objectifs et de rester motiver en tout temps Le dur travail bât le talent, lorsque le talent ne travaille pas dur. Namasté 🙏

157 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *